Histoire

En 1993, Angers comptait déjà trois bibliothèques modernes, appartenant à la Ville et aux

Universités. Alors pourquoi le Département, la ville et les deux universités ont soudainement décidés d’en fonder une autre, ainsi nommé la Bibliothèque Américaine d’Angers ? Avec ses 20,000 livres et ses quelques 50 adhésions de magasines voir plus. Et une privée !

Pour raconter l’histoire en quelques mots, rappelons-nous que 300 kilomètre plus loin, à Paris, la première Bibliothèque Américaine a ouvert ses portes après la Première Guerre Mondiale et a réouvert après la Seconde.

Dans les années 1950, l’Amérique était au plus haut de son succès et un grand nombre de gens, de chaque côté de l’Atlantique, ont apporté leur soutien, à tel point, qu’il a été joyeusement décidé d’ouvrir cinq autres bibliothèques dans les provinces de France.

Une d’elle à Nantes est généreusement installée sur le campus de l’université ! Dans les années 80, quelques problèmes sont survenus et la Bibliothèque Américaine de Paris a retiré son aide. Imaginez des milliers de livres et magasines rangés dans des boites et entreposés dans un sombre sous-sol.

Le Professeur Forkner de l’Université d’Angers apprenant la nouvelle, a proposé à son collègue, Philippe Séjourné qui venait juste de prendre sa retraite, s’il pouvait relancer ce concept apparemment disparu. Les quatre partenaires mentionnés ci-dessus, ont immédiatement accepté la proposition de Mme. Pilpoul au nom de la Bibliothèque Américaine de Paris. Ainsi, le Conseil Général a proposé les locaux, de ce que nous avons rénovés grâce au soutien financier du Département ainsi que de la ville d’Angers.

Sous le dynamique management de Madame Marshall Raimbeau (universellement connue sous le nom de Phoebe), tout se passait bien. La bibliothèque attirait de plus en plus de membres ainsi que des équipes universitaires et des étudiants. En 2002, la Bibliothèque Américaine de Paris a décidé que chaque branche devrait être indépendante et fonctionner par elle-même.

C’est à ce moment que la bibliothèque a décidé d’adopter un nouveau nom, qui correspondait mieux à sa vocation, en particulier car le public comptait de plus en plus d’anglophones, de résidents de la ville ou du département, et beaucoup d’entre eux étaient d’origine anglaise : la bibliothèque, après un vote presque unanime, s’est fièrement imposée sous le nom de English-language Library in Angers. Avec l’aide d’une équipe grandissante de bénévoles, la bibliothèque a développé une variété d’activités, tandis que les étudiants et les académies de différentes nationalités constituaient la major partie des visiteurs.

Pour cette longue évolution, parfois un peu plus difficile que ce qu’il en paraît dans le résumé, n’oublions pas d’exprimer notre gratitude aux membres de l’équipe qui ont travaillé inlassablement et à notre « Directrice », Capitaine Phoebe Marshall Raimbeau qui, rappelons-nous, a été nommée dès 1993 et qui, nous sommes fières de le dire, n’a jamais envisagé d’abandonner.

Grâce à sa riche expérience et le fait que beaucoup a déjà été accompli dans l’accueil de centaines de résidents étrangers et partage de la culture, nous pouvons être sûr que notre bibliothèque anglophone se dirige vers un futur meilleur sous la créative présidence de Marie-France Roland.